Employeur ne me fait pas travailler

Amplitude horaire - Objectifs excessifs - Harcèlement - Discrimination ...

Modérateurs : P.M., Lauréline

Répondre
cedcedric
Messages : 1
Enregistré le : 10 mars 2021, 15:21

Employeur ne me fait pas travailler

Message par cedcedric » 10 mars 2021, 15:41

Bonjour
Je suis en contrat CDD (15h semaine) depuis le 01/01/2021 en tant qu' Agent d'espace vert.
Mon employeur ma demandé de rester chez moi et d'attendre son appel pour revenir travail car pour le moment il a pas de travail et ceux depuis le 01/02/2021 à ce jour du 10/03/2021 or les 4 employés en CDI et les apprentis travaillent normalement
Je perçoit tout de même mes salaires chose positive par contre lors de la remises de ma fiche de paie et de mon chèque il m'a stipulé que je devrais rattraper toutes les heures non travailler
Cela est il normal et en a t'il le droit.
De plus Il me l'a dit de vive voix et ma envoyé plusieur sms me disant qu'il avait pas de travail ce à quoi j'ai répondu à chaque fois que je me tenait à disposition et j'ai moi même envoyé plusieur sms lui demandant si il avait du travail les réponses ont toujours été non et je te recontacte des que j'ai du boulot.

Merci pour vos réponses

P.M.
Messages : 9621
Enregistré le : 07 mai 2010, 12:02

Re: Employeur ne me fait pas travailler

Message par P.M. » 10 mars 2021, 16:33

Bonjour,

L'employeur a normalement une obligation de vous fournir du travail pour l'horaire prévu au contrat de travail ou au moins de vous payer en conséquence...

Il remplit donc la deuxième obligation mais s'il ne vous fournit pas de travail, il ne peut pas vous demander de récupérer les heures perdues et vous pourriez vous référer à l'art. L3121-50 du Code du Travail :
Seules peuvent être récupérées les heures perdues par suite d'une interruption collective du travail résultant :

1° De causes accidentelles, d'intempéries ou en cas de force majeure ;

2° D'inventaire ;

3° Du chômage d'un jour ou de deux jours ouvrables compris entre un jour férié et un jour de repos hebdomadaire ou d'un jour précédant les congés annuels.


A la limite, l'employeur aurait pu vous mettre en activité partielle (chômage partiel), mais c'est son problème, pas le vôtre...
Cordialement.
P. M.

Répondre