Situation confuse

Amplitude horaire - Objectifs excessifs - Harcèlement - Discrimination ...

Modérateurs : P.M., Lauréline

Répondre
Carolina68
Messages : 1
Enregistré le : 24 septembre 2017, 12:58

Situation confuse

Message par Carolina68 » 24 septembre 2017, 13:02

Bonjour, je me permets de poster ma demande de renseignements et avis sur ma situation actuelle afin d'obtenir reponse à mon interrogation.
Etant salarié dans une entreprise de nettoyage qui propose les prestations à un client communale , je suis poussé à bout par le client en question soit acharnement, temps de de travail réduit et charge augmenter harcèlement du genre ''surveillance'' propos disant de se faire une joie de pousser à la faute professionnelle afin de placer un autre agent a ma place.... ect ect de ce fait je suis stressé a chaque prises de poste , ma santé se dégrade à cause de cela .ma question est la suivante sachant que de mon cote je suis sur le lieu de travail en depassant du temps de travail du aux charges ajoutée cette fois ci je ne peux continuer ainsi dans de telles conditions mes responsables sont au courant mais ne se bougent pas vraiment , en outre je suis un pion qui subit les conflits des parties soit mon entreprise le client . Que dois je faire ? Aller voir mon medecin traitant et lui expliquer les conditions , voir la medecine du travail? Me mettre en arret pour prise d'angoise stress et apprehension ?
Merci de prendre le temps pour repondre .
Cordialement.

P.M.
Messages : 9406
Enregistré le : 07 mai 2010, 12:02

Re: Situation confuse

Message par P.M. » 24 septembre 2017, 14:59

Bonjour,

Si vous êtes contrainte d'effectuer des heures supplémentaires, elles doivent vous être payées, sinon, vous pourriez refuser de les accomplir...

S'il t a harcèlement moral, l'employeur a une obligation de résultat, même lorsque c'est le client qui vous le fait subir, vous pourriez donc l'en informer oggiviellement éventuellement par l'intermédiaire des Représentants du Personnel s'il y en a dans l'entreprise...

Vous ne pouvez pas vous mettre en arrêt puisque c'est seulement le médecin traitant qui peut vous en préscrire un si votre état de santé le justifie...

Vous pourriez d'autre part demander une visite auprès du Médecin du Travail pour lui exposer la situation...
Cordialement.
P. M.

Répondre