licenciement pour faute

La Procédure Discipliniare - Mise à Pied - Réglement intérieur - Sanctions interdites ...

Modérateurs : P.M., Lauréline

Répondre
woodman
Messages : 13
Enregistré le : 30 décembre 2011, 18:06

licenciement pour faute

Message par woodman » 30 décembre 2011, 18:10

Bonjour,
je vous ecris pour avoir un conseil sur un licenciement pour faute
la personne incriminée travaille dans la grande distribution rayon poissonnerie . le 24 /12 ( en plein rush )un client vient acheter des coquilles
st jacques , trouvant que celles qui sont en rayon baillent un peu ,suivant son expression, et en ayant vu un sac de 30 ou 50 kg en reserve le matin en arrivant au boulot , elle va en chercher dans ce sac et les vend . malheureusement 1heure apres le client revient voir sa direction car les coquilles sont perimees .
une autre employée a d'ailleurs fait la meme faute .
la direction arrive s'en suis une mise a pied conservatoire immediate pour faute grave . elle est convoquée le 03/01/2012 pour un entretien pour licenciement .
quelle est la procedure a suivre ?
que faisait ce sac perimé dans la reserve ?
peut on lui mettre la faute sur le dos ?
qui est le fautif ?
quelle attitude adopter lors de l'entretien?

merci d'avance pour votre reponse et bonne fetes de fin d'année a vous

P.M.
Messages : 9413
Enregistré le : 07 mai 2010, 12:02

Re: licenciement pour faute

Message par P.M. » 30 décembre 2011, 20:18

Bonjour,

Je conseillerais déjà au salarié de se faire assister lors de l'entretien préalable, de préférence par un représentant du Personnel ou, en absence dans l'entreprise, par un Conseiller du Salarié, comme cette possibilité doit être rappelée dans la convocation...

Il serait toujours temps de contester ensuite le licenciement s'il était prononcé mais il semble qu'effectivement si ce n'est pas le salarié qui était chargé d'évacuer les produits périmés de la réserve celui-ci pourrait voir sa responsabilité au moins atténuée car il peut en contaminer d'autres qui ne le sont pas et cela pourrait être souligné lors de l'entretien préalable en plus que la charge de travail ne permettait pas un contrôle des dates dans de bonnes conditions puisque d'ailleurs la même erreur a été commise, cela étant peut-être lié aussi à une formation défaillante...
Cordialement.
P. M.

Répondre