Demission Rupture Conventionnel et Congée

Mise en place - Formalités - Modalités - Litiges ...

Modérateurs : P.M., Lauréline

Répondre
ATLANTIC49
Messages : 1
Enregistré le : 20 mai 2019, 18:17

Demission Rupture Conventionnel et Congée

Message par ATLANTIC49 » 20 mai 2019, 18:51

Bonsoir,

Je souhaiterais avoir des conseils et des renseignements sur trois points. Je suis en poste de Préparateur de Commande dans une Filiale d'un Grand groupe Lyonnais sans cité les noms .

Sauf que depuis un certain temps les conditions de travail se décline s'ajoute a cela une mauvaise gestion des préparations etc d'autre se crois travailler pour un Groupe Américain que là aussi je ne nommerais pas mais tout le monde le Connais, et je ne vous parle même pas des règles de sécurité qui devienne draconienne mais plus ou moins porté chaussure de sécurité + gants + Casquette sauf certain s’évertue travailler sans casquette et même certaines personnes des bureaux frôle avec l'insécurité, et mon poste n'est ouvert a aucune évolution de carrière ce qui est dommage pour un tel Groupe Multispécialiste de L’ÉPI . Bref tout cela m'encourage a bien partir de cette entreprise .

Ma question est soit

- Je démissionne et je perd tout mes droits ce qui serais tout meutch ! par contre je suis obliger de faire courir mon préavis d'un mois.

- Je Démissionne via la rupture Conventionnelle avec quelques sous avec et la je ne perd quasiment rien hormis peut-être mes congés ?

- Si dans l'un des deux cas j'opte pour la 1ere solution est ce que mes congés sont récupérable ou pas ou puis -je les utiliser pour mon préavis qui est d'un mois a égale temps ?



Oui je sais c'est pas facile a décortiquer mes questions
merci de vos réponses

Bien Cdlt
Atlantic 49

P.M.
Messages : 9442
Enregistré le : 07 mai 2010, 12:02

Re: Demission Rupture Conventionnel et Congée

Message par P.M. » 20 mai 2019, 20:43

Bonjour,

Déjà la rupture conventionnelle n'est ni une démission ni un licenciement et je ne vois pas pourquoi vous perdriez vos congés payés si vous travaillez jusqu'à le date de la rupture effective…

Sauf accord écrit avec l'employeur, vous êtes obligé d'effectuer le préavis et si l'employeur vous en dispense à votre demande, il ne vous est pas payé…

Les congés payés prévus avant le début du préavis et qui tombent pendant cette période en prolongent d'autant le terme...
Cordialement.
P. M.

Répondre